vendredi 19 février 2010

BLOOOOOGGER C'EST C'QU'Y A D'PLUS BEAUUU

Ouais, blogger, c'est comme les ailes des oiseaux.

Je lis des blogs, je lis des blogs EN ENTIER, c'est dire mon degré de performance professionnelle en ce moment, mais j'ai UNE EXCUSE. Une mauvaise excuse, mais une excuse quand même. Et toute excuse, même mauvaise, doit être exploitée jusqu'à la lie (si elle permet d'empêcher de travailler, telle est la loi des Procrastinateurs).

Donc force est de constater que les blogs, c'est vraiment ce qu'il y a de mieux sur Internet (avec The Selby et Zombo.com) (d'ailleurs, The Selby est une forme de blog).

Pourquoi?
Argumentons en 3 points:

1/ Les blogs, c'est la vie

Déjà, entendons-nous bien, un bon blog, c'est pas un putain de publi-rédactionnel comme ces saloperies de blog beauté qu'on croirait un "communiqué" de magazine, une pub déguisée, un truc qui te baise, quoi. Et qui n'a pas d'intérêt.
Un bon blog, c'est la vie / l'avis (HOHO LE GRAND RETOUR DU LACANISME SUR MST) d'une personne sur ce qui l'entoure, que ce soit LOLcatz, photos de soirées, analyse du dernier épisode de Lost. Un blog, c'est un truc tout à fait normal, et y'en a pour tous les goûts, comme dans la vie.

2/ Les blogs, c'est rigolo

Evidemment, tous les blogs ne sont pas super-LOL. Non. Oui Loïc LM, c'est à toi que je pense (mais c'est tellement facile... Menstruel, le blog qui dénonce, mais qui fait caca dans son slaype).
Bref, on s'en fout des pas drôles alors qu'il y en a tellement des marrants qui font pouffer derrière l'écran qu'on est obligée de faire hmmmouiiiii je vais faire pipiiii muhahaha en toute discrétion si on veut pas se faire flagger en plein terrorisme anti-capitaliste de glande au boulot.

3/ Les blogs, c'est l'espoir

Et on peut retourner cette assertion contre elle, parfois, les blogs, c'est aussi un peu le désespoir, et c'est pas les photos de mecs de 14 ans devant leur scoot' en train de taper des poses sourcils froncés qui vont contredire mon propos. Mais avant tout, ouais, les blogs, c'est l'espoir, c'est se dire qu'il y a un peu partout des gens formidables qu'on ne connait pas mais qui nous donnent envie de les rencontrer, et c'est comme si j'étais à un café et que j'écoutais la table d'à côté, sauf que souvent j'entends rien paxe il y a trop de bruit la musique est trop forte et j'ai de mauvaises oreilles à cause que j'ai trop écouté de la techno quand j'étais jeune.

5 commentaires:

  1. Putain merde... j'ai mis un sourire et on le voit pas :(

    RépondreSupprimer
  2. Wé, c'est vrai que c'est chanmé ce concept de commentaire qu'on voit pas...

    RépondreSupprimer
  3. Ah! Puté! Et en plus quand on met pas d'adresse internet, bah on voit pas le pseudo non plus. Ça c'est le futur.

    RépondreSupprimer
  4. Ah! Puté! Et en plus quand on met pas d'adresse internet, bah on voit pas le pseudo non plus. Ça c'est le futur.

    RépondreSupprimer